Sa construction

 

La Petite Maison Blanche du 441, rue Gédéon a été construite aux alentours de 1890, au coeur d'un des premiers quartiers de la ville de Chicoutimi.  Elle fut construite à l’époque avec de grosses poutres de bois qu’on empilait les unes par dessus les autres pour former les murs, un peu comme pour un chalet en bois rond.

Musée de la Petite Maison Blanche
Musée de la Petite Maison Blanche

Son quartier

 

La Petite Maison Blanche était entourée de nombreuses maisons et d’édifices commerciaux.  À 200 pieds, un imposant barrage surplombait tout le Quartier.  Il retenait l'eau de la rivière Chicoutimi afin d'alimenter une centrale hydro-électrique.

Sa propriétaire

 

Rendue tristement célèbre par les inondations de 1996, Jeanne d'Arc Lavoie Genest était la propriétaire de la Petite Maison Blanche lors du Déluge.  Atteinte d'un cancer, elle décède en août 1996.  Elle habitait la maison depuis 1938.

Musée de la Petite Maison Blanche
Musée de la Petite Maison Blanche

Une première inondation

 

Dans la nuit du 26 au 27 juillet 1947, les habitants de la Petite Maison Blanche sont réveillés par des grondements étranges.  C'est avec stupeur qu'ils aperçoivent un torrent d’eau autour de la maison.  Le matin venu, Alyre et Jeanne-d'Arc constatent les dégâts. Dans le quartier, d'autres maisons ont également subi d'importants dommages.  C'est la désolation.  Suite à cet événement, Alyre Genest décide de doter sa maison de solides fondations encrées dans le roc afin que sa  maison soit à toute épreuve.

Une deuxième inondation

 

En juillet 1996, la petite Maison Blanche est encore une fois victime d’une inondation.  Mais cette fois-ci, l’inondation qu’on surnoma “Le Déluge” est d’une ampleur démesurée.  Les 19, 20 et 21 juillet, le Saguenay reçoit plus de 200mm de pluie.  Le niveau de tous les réservoirs d'eau grimpent à vue d'oeil.  Digues et barrages ne tiennent pas le coup.  Toute la région est touchée.  La dévastation est colossale.  Les dégâts se chiffrent à plus d'un milliards de dollars.

Musée de la Petite Maison Blanche                      


Musée de la Petite Maison Blanche

Le symbole d’une région

 

Dans le secteur du Bassin, l'énorme débit d'eau dévaste tout le quartier.  Maisons, commerces et infrastructures sont détruits.  L'attention des médias du monde entier se pose rapidement sur cette Petite Maison Blanche, seule habitation toujours debout, résistant tant bien que mal à la fureur des eaux.  Les images de la demeure entourée d'eau font le tour du monde.  La Petite Maison Blanche devient le symbole du courage et de la détermination des Saguenéens.

Un musée

 

Quelque temps après le Déluge, on aménage un parc à l’endroit même où se situait le paisible quartier du Bassin.  Toujours debout, la Petite Maison Blanche trône fièrement au  centre de ce nouveau parc municipal.  En 2005, on aménage à l’intérieur de la célèbre maison un musée racontant son histoire et relatant la catastrophe sans précédent qu’a connu le Saguenay.  Les visiteurs sont enchantés.  Ils peuvent enfin voir de leurs propres yeux l’intérieur de cette demeure miraculée.

Musée de la Petite Maison Blanche
Musée de la Petite Maison Blanche

Aujourd’hui

 

Le musée de la Petite Maison Blanche est désormais devenu une attraction touristique incontournable au Saguenay.  À chaque année, des milliers de visiteurs viennent de partout pour admirer ce symbole et pour y visiter son musée.  La Petite Maison Blanche est là pour rester.  Elle est désormais une icône qu’on associera pour toujours à la ville de Saguenay.

Accueil  Historique  |  Musée  |  Localisation  |  Horaire  |  Nous rejoindre

Tous droits réservés ©2017   www.petitemaisonblanche.com